Septembre 2003 : Alerte téléphonique

Conséquence des inondations de 2002, le système d’alerte téléphonique alésien, une première française, fait la Une des médias. Le test par un automate d’appels est approuvé par 88 % des sondés et récompensé nationalement par le “Géo d’or”.

En décembre 2003, pour la 1re fois, 12 500 Alésiens sont alertés sur la situation météo réelle. Le dispositif sera ensuite appliqué à chaque alerte météo.

16
Sep
2003